Le Patrimoine

L’église Saint-Loup de Bromeilles

Située en haut d’une colline et visible de loin avec son puissant clocher, l’église de Bromeilles dont le vaisseau date du XIIIe s. est classée au titre des Monuments historiques depuis 1913.

Un sanctuaire des XIIe et XIIIe s.
Relevant autrefois de l’archevêque de Sens, l’église de Bromeilles est dédiée à saint Loup, dont elle possède des reliques qui faisaient l’objet d’un pèlerinage. Ce haut vaisseau à nef unique terminé par une abside en cul-de-four a été élevé aux XIIe et XIIIe s., sans doute sur un petit édifice plus ancien. Le clocher, en partie démoli en 1863 par la foudre, a été reconstruit à partir des arcs de la dernière arcature, ainsi que la corniche et la flèche flanquée à sa base de quatre clochetons. C’est un clocher-porche, dont subsistent les ouvertures nord (cette dernière étant aujourd’hui murée) et ouest, qui donnaient sur le cimetière supprimé en 1879. Il abrite toujours une cloche de 1730.

A l’intérieur
On pénètre dans le sanctuaire par une élégante porte ogivale à voussures. La nef et le chœur, voûtés sur croisées d’ogives, abritent un intéressant ensemble de statues en bois peint du XVIIIe s. : sur le retable en boiserie du XIXe s. on remarque, en haut, un saint Jean et une Vierge de Douleur, et, sur deux consoles, un saint Loup et une figure de sainte. Ces œuvres, ainsi que le saint Sébastien qui se trouve dans la nef, sont protégées au titre des Monuments historiques. La chaire à prêcher fut installée au XIXe s.

Le saviez-vous ?
On peut voir dans l’église, au-dessus de la porte d’entrée, une statue en bois peint du XVIIIe s. représentant saint Vincent tenant dans la main une grosse grappe de raisin : la présence de ce saint patron des vignerons rappelle le riche passé viticole de Bromeilles, dont les terres situées sur une colline élevée étaient autrefois couvertes de vignes.

 

The Church of St. Lupus in Bromeilles
A listed historic monument since 1913, the church in Bromeilles, devoted to St. Lupus (Saint Loup), boasts a high single nave with a semi-dome apse, built in the 12th and 13th centuries, probably on the site of an older and smaller edifice. Seriously damaged by lightning in 1863, the upper part of the bell porch was rebuilt. An elegant pointed arched door with archivolts leads to the sanctuary. The ribbed vaulted nave and choir house an interesting group of 18th century painted wooden statues.

L’édifice est classé au titre des monuments historiques en 1913.

L’église Saint-Loup dont le clocher est entouré de quatre petits toits qui sont appelés, en architecture sacrée, des “sans-cloches”. Alors qu’il y avait environ 400 habitants dans le village en 1900, une boutade disait « À Bromeilles, il y a un clocher et quatre sans-cloches », ou « quatre cents cloches » pour faire référence aux habitants !

 

 

Restauration de L’Église Saint-Loup de Bromeilles

 

Description du projet : Sauvegarder le « Mont-Saint-Michel du Gâtinais »

Votre soutien est indispensable pour sauvegarder l’église Saint-Loup de Bromeilles, bâtie sur une butte, avec le clocher le plus haut de la région, ce qui lui a longtemps valu le surnom du « Mont-Saint-Michel du Gâtinais ». Classée au titre des Monuments historiques en 1913, l’édifice présente une belle unité dans ce paysage rural.
Fort appréciée, régulièrement entretenu par le comité paroissial. l’église souffre de désordres multiples tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, certains touchant à la stabilité (et donc à la sécurité), d’autres à la bonne conservation du bâti pour des questions de sécurité justement la croix en haut du clocher a été déposée en novembre 2018.
Grâce à vos dons, la commune pourra entreprendre les travaux nécessaires pour la sécurité de tous sur le clocher et les façades nord et ouest de la nef. Pour ce faire elle espère collecter au minimum 10 000 Euros afin de pouvoir compléter son plan de financement.

Une architecture médiévale peu retouchée.

Située en haut d’une colline et visible de loin avec son puissant clocher, l’église de Bromeilles, dont le vaisseau date du XIII” siècle est classée au titre des Monuments historiques depuis 1913. Relevant autrefois de l’archevêque de Sens, l’église de Bromeilles est dédiée à saint Loup, dont elle possède des reliques qui faisaient l’objet d’un pèlerinage.
Ce haut vaisseau à nef unique terminé par une abside en cul-de-four a été élevé aux XII° et XIII” siècle. Sans doute sur un petit édifice plus ancien. Le clocher, en partie démoli en 1863 par la foudre a été reconstruit à partir des arcs de la dernière arcature ainsi que la corniche et la flèche flanquée à sa base de quatre clochetons.
A l’intérieur se trouve une statue en bois peint du XVIIIe siècle représentant saint Vincent tenant dans la main une grosse grappe de raisin : la présence de ce saint patron des vignerons rappelle le riche passé viticole de Bromeilles, dont les terres situées sur une colline élevée étaient autrefois couvertes de vignes.

Les Bromelllols au chevet de leur patrimoine.

L’écrivain Henri Troyat y a possédé entre 1970 et 2003 une résidence secondaire, où il passait tous ses étés et certaines fins de semaine. Inspiré par le calme et par sa vue sur la platitude de la plaine. Comme il l’a rapporté lui-même au sujet de la restauration de sa maison, « la création n’était pas au bout de ma plume, leur construction était en fait beaucoup plus belle que mon écrit ».
La valorisation du patrimoine donc est une des motivations de la commune qui souhaite par la suite organiser, avec l’accord du diocèse, des manifestations culturelles (visites, concerts (notamment d’orgue), expositions … ) tout en maintenant l’activité cultuelle du lieu.

Montant des travaux 180 000 Euros
Objectif de collecte 10 000 Euros
Début des travaux ?

 

Vous pouvez faire un don avec une réduction d’impôts à cette adresse : https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-saint-loup-de-bromeilles